• 198132 visits
  • 921 articles
  • 4066 hearts
  • 3984 comments

Les Traquets 07/06/2009

couple, traquet oreillard ( oenanthe hispanica melanoleuca )

- article et photos de mon ami Serge ( belgique ) -

Les traquets du genre OENANTHE comprennent vingt-deux espèces habitant surtout dans les régions paléarctique et Afrotropicale .Les traquets constituent une partie importante des communautés aviennes dans les habitats steppiques ou désertiques. Tous les membres de ce genre (sauf trois) sont localisés dans la ceinture désertique et steppique qui va du Maroc à la Chine. La seule exception concerne le traquet motteux, l'une de ces sous espèces (O.oenanthe leucorrhoa) niche même au Groenland. Trois espèces, le traquet oreillard (O.hispanica), le traquet rieur (O.leucura) et le traquet de Chypre (O.cypriaca) sont restreintes au bassin méditerranéen. Beaucoup d'espèces ont des distributions géographiques qui se chevauchent.
Dans nos élevages nous retrouvons plus communément le traquet motteux et parfois le traquet oreillard. Quelques rares éleveurs reproduisent également le traquet rieur (O.leucura), le traquet à tête grise (O.moesta), le traquet deuil (O.lugens) et le traquet à calotte blanche(O.leucopyga).
Lors des dernières importations de 2005 nous avons également pu trouver quelques traquets de shalow (O.lugens shalowi) et traquets du Cap(O.pileata) .

Tags : articles

Les Traquets 07/06/2009

mâle, traquet à tête grise ( Oenanthe moesta ),

- Suite -

Une volière particulière au milieu aride meublée de quelques nichoirs pour cavernicoles ou ouverts partiellement ou totalement sur la face avant, fera l'affaire. Le sol sera recouvert de sable et de quelques pierres qui seront souvent utilisées comme perchoirs.
Chez moi la nourriture se compose d'une pâtée pour insectivores additionnée de granulés de type Unicomplet. Les insectes ne manquent jamais.
Au printemps Il faudra surveiller les ardeurs du mâle qui pourraient être fatales pour sa compagne.
La fibre de coco, un mélange de différents sisals et autres crins recevront la préférence pour la construction du nid. Deux à quatre œufs sont le plus souvent pondus. L'incubation de treize jours est menée à bien par la femelle. Les proies vivantes ne devront pas manquer durant toute la période d'élevage.
Le caractère des OENANTHE est agréable et généralement calme et fier, ce qui fait vite oublier les piètres talents de chanteur de nombreuses espèces. L'exception confirmant la règle, je me souviens d'un mâle traquet rieur qui aurait pu faire pâlir nombre de nos chanteurs habituels.
Je vous conseille donc ces oiseaux qui vous réserveront plaisirs et découvertes.

Tags : articles

Mainate religieux 07/06/2009

( gracula religiosa intermedia ),

- photo et élevage de mon ami Serge -

Plus courant en élevage que le religiosa, avec une petite taille, pour un poids de 200g et de 270g pour la nominale, ont peut comparer avec la photo suivant les deux sous-espèces.

Tags : sturnidés

Mainate religieux 07/06/2009

( gracula religiosa religiosa )

- texte et photos de mon ami Serge -
" encore un mordu dans ce genre d'élevage, surtout les gros frugivores "

La reproduction commence au mois d'avril par l'augmentation d'apports protéinés sous forme d'insectes et de viande hachée. La ponte s'effectue généralement 15 jours après dans un nid-boite (20x20x30 cm : trou d'envol de 7 cm de diamètre).

En règle générale, hors période de reproduction, les oiseaux sont alimentés de granulés Beo Komplet et de fruits (pommes, poire surtout).

Tags : articles

Mainate religieux 07/06/2009

- le nid -

- Suite -

J'utilise un système de nid à trappe accessible en dehors de la volière, ce qui me permet de pouvoir visiter l'intérieur du nid en toute discrétion quand la femelle est en train de se nourrir et sans déranger le couple. En effet, en cas de dérangement, les couples abandonnent très vite leurs pontes.

Tags : articles

Mainate religieux 07/06/2009

- début d'éclosion - ( spp intermedia )

- Suite -

Elevage naturel par les parents

La ponte comporte généralement 2 ou 3 œufs incubés 15 jours en grande partie par la femelle, juste relayée par le mâle lorsqu'elle sort se nourrir.
Pendant l'élevage des jeunes la première semaine, je donne des pinkies, des vers de farine, des petites sauterelles, des croquettes à chiens humidifiées en morceaux, de la pomme et des extrudés Beo Komplet. Aucune pâtée.

Tags : articles

Mainate religieux 07/06/2009

- jeunes à 14 jours - ( spp intermedia )

- Suite -

Après la première semaine, je ne donne plus de pinkies, et les petites sauterelles sont remplacées par des plus grosses. Les juvéniles quittent le nid à 5 semaines.
Après le sevrage, qui a lieu à 7 semaines, les croquettes à chiens sont abandonnées. A la sortie du nid, il est nécessaire de surveiller les jeunes qui volent très mal pendant plusieurs jours et qui risquent de rester au sol la nuit.

Tags : articles

Mainate religieux 07/06/2009

- jeunes à 20 jours - ( spp intermedia )

- Suite -

Elevage à la main

Je pratique cette méthode car c'est une espèce difficile en reproduction naturelle en volière. Il y a beaucoup de mortalité pendant l'incubation et à l'éclosion. Les œufs et les oisillons sont souvent jetés hors du nid.
L'élevage à la main est effectué à base de bouillie A21 de chez Versele-Laga, complétée par des insectes (vers de farine, sauterelles) et des croquettes à chiens « A3 Royal Canin » trempées. Le nourrissage intervient toutes les 1h30 à 4 jours, toutes les 2h à partir de 7 jours et toutes les 3h après 21 jours. La température de l'éleveuse est maintenue à 35°C à 4 jours et elle descend progressivement jusqu'à 28°C en 20 jours environ (température ambiante de la pièce).

Tags : articles

Mainate religieux 07/06/2009


Serge dans sa pièce d'élevage avec des jeunes intermedias, ensuite ils partiront dans de petites volières d'élevages.

- Suite -

Après le sevrage, il est essentiel de diminuer le taux de protéines à environ 15-16% (il est d'environ 22% durant l'élevage) d'une part pour éviter la goutte et d'autre part à cause des problèmes de foie, cette espèce étant très sensible aux excès de fer dans son alimentation.

Tags : articles