• 201025 visits
  • 921 articles
  • 4067 hearts
  • 3994 comments

Les différentes phases de préparation et transformation des pinkies (asticots); 23/04/2011

Les différentes phases de préparation et transformation des pinkies (asticots);


Déjà trouver des pinkies frais, c'est à dire sans mort dedans !
ce qui n'est pas toujours facile, les morts sont de couleurs gris à noir,
si il y en a des de couleurs, jaune, rouge, etc. ce n'est pas grave on pourra
les retirer lors des distributions.


Les différentes phases de préparation et transformation des pinkies (asticots);


Ensuite vider le contenu dans un sceau, il faut compter trois tiers du volume
de libre pour l'eau, remplir d'eau sans trop de pression, on attend que les asticots
retombent dans le fond, et on peut retirer le surplus d'eau, et ensuite, il faut recommencer
cette opération environ cinq fois selon la propreté des pinkies.
Dans cette phase on pourra voir la fraicheur des pinkies, les très frais auront
du mal à redescendre.


Les différentes phases de préparation et transformation des pinkies (asticots);


Nous voilà avec de l'eau propre et des pinkies aussi, là il suffit de vider l'excédant
d'eau du sceau et mettre le reste dans une grosse casserole d'eau bouillante
(dont on aura bien sûr fait bouillir de l'eau au préalable), moi pour 4 litres de
pinkies, je fais bouillir 2 litres d'eau.


Les différentes phases de préparation et transformation des pinkies (asticots);


Maintenant il faut juste attendre que le tout monte à ébullition, il faut compter
30 minutes pour 4 litres de pinkies, mais ça dépend bien sûr des litres d'eau que
l'on met ! et je les laisse 2 minutes à gros bouillons.

Tags : insectes

Les différentes phases de préparation et transformation des pinkies (asticots); 23/04/2011

Les différentes phases de préparation et transformation des pinkies (asticots);



Ensuite je les verse dans des passoirs pour qu'il y est un maximum d'égouttage,
dès qu'ils ne coulent plus, je passe à la phase de séchage.
Attention le soleil d'été les brule !


Les différentes phases de préparation et transformation des pinkies (asticots);


Pour le séchage il faut les étendre juste après l'égouttage sur du papier essuie-tout
pour qu'il y ai un maximum d'humidité qui parte en vapeurs, " attention c'est chaud ! ",
ensuite il faut compter environ deux heures, mais les paramètres " hygrométrie et
chaleur " changent la donne !


Les différentes phases de préparation et transformation des pinkies (asticots);


Ensuite je les met dans un tamis pour retirer les petits restes de sciure et pour
affiner le séchage et dés fois pour ôter quelques morts ou des teintés, ces derniers
n'auraient pas d'impacts sur nos oiseaux !


Les différentes phases de préparation et transformation des pinkies (asticots);


Maintenant il suffit de les conditionner ! On peut aussi faire des doses journalières
comme dans des bacs " type glaçon ou autres ", mais cela prend énormément de
place au congélateur !
Pour finir je les sou poudre d'un complexe polyvitaminique, mais je ne sais
toujours pas si les vitamines sont altérés avec la congélation !?
Voici ma méthode, mais il y en a d'autres toutes aussi bonnes !


Tags : insectes

Le grillon (Acheta domestica) 11/06/2009

taille moyenne (Acheta domestica)

C'est le plus courant des grillons d'élevage et, je pense, celui qui convient le mieux à nos oiseaux donc je ne parlerai pas des autres genres. Ces grillons sont commercialisés dans trois tailles : petits, moyens et grands. Plus ils sont petits moins ils sont chers : le prix moyen est de 6 ¤ les 150 pour la taille moyenne. On peut aussi entreprendre son élevage.
Pour les donner aux oiseaux, je les passe au réfrigérateur afin de, si l'on peut dire, « les anesthésier », sinon beaucoup de ces petites bêtes vont prendre la clé des champs avant d'être capturées. Ils savent très bien se dissimuler.
Je les distribue aussi congelés, mais il faut les donner par petites quantités, sinon par grande chaleur ils s'abîment très vite, comme la plupart des insectes congelés. Donné vivant, il est très apprécié par les oiseaux et j'ai eu de très bons résultats d'élevage chaque fois que je l'ai employé.
Il se conserve à 20° C, bien ventilé, avec pour nourriture de la pomme de terre et des croquettes pour chats. Attention ! S'il commence à y avoir une grosse mortalité, il faut les congeler très vite sinon gare aux mycoses ! ...
Je ne parlerai pas des criquets, beaucoup trop coûteux pour élever une nichée, bien que plus riche que le grillon. On peut aussi en faire l'élevage qui est sensiblement le même que pour le grillon avec une température plus élevée (32° C). Les différentes blattes sont aussi onéreuses pour l'élevage quoique moins chères que les criquets. On peut toujours s'en servir pour diversifier la nourriture des gros oiseaux en période d'élevage.
Tous ces insectes se transportent bien, sauf par grande chaleur. Bien vérifier qu'ils sont de bonne qualité.

Tags : articles

Le grillon (Gryllus bimaculatus). 11/06/2009

(Gryllus bimaculatus).

Elevage de grillon

Un de mes articles;

Le matériel
Voilà comment je pratique l'élevage des grillons (Gryllus bimaculatus).
Je préconise l'usage de congélateurs (bahuts horizontaux) récupérés chez les vendeurs d'électroménager ou
alors de grosses caisses de stockage en plastique. On peut aussi employer des aquariums d'occasion.
La pièce dans laquelle est installée la production de grillons ne doit pas varier de température. Cette dernière
doit se situer aux environs de 20 °C minimum.
Pour les éleveurs qui optent pour le congélateur, je recommande expressément de glisser une petite latte
entre le couvercle et le congélateur lui-même (la caisse) afin d'assurer une bonne ventilation.
C'est capital !
Pour la litière, je dépose du sable blanc pour oiseaux au fond de mon congélateur sur environ 3 cm, ainsi
qu'une plaque d'oeufs cartonnée. Je plaque également à la verticale deux ou trois plaques à oeufs sur les
parois, afin de permettre aux grillons de se cacher ou de se promener. La température est maintenue à
l'intérieur du récipient à 28 °C grâce à une ampoule de 25 ou 40 W (le choix est effectué en fonction du
volume du congélateur et de la température de la pièce).
Cette ampoule, fixée à mi-hauteur du congélateur avec une pince à linge, reste allumée en permanence.
La nourriture est constituée de semoule pour poussins et de tranches de pommes. On peut aussi leur
distribuer un complexe polyvitaminique en poudre.

Tags : articles

Le grillon (Gryllus bimaculatus). 11/06/2009

(Gryllus bimaculatus).

- Suite -

La technique
Je remplis les petites boîtes (10 cm x 10 cm x 10 cm) qui servent au transport des grillons avec du bon
terreau qu'il est indispensable de maintenir humide en permanence. Il n'est pas aberrant de passer ce terreau
au four à micro-ondes, afin d'éliminer des spores ou parasites qui sont néfastes à ce genre d'élevage.
Ces boîtes serviront aussi de pondoirs et d'abreuvoirs. Elles seront transférées tous les deux jours, donc après
la ponte, dans un autre congélateur... afin de préserver les oeufs qui risquent d'être dévorés par les adultes.
Les grillons sont très sensibles aux champignons, il faut donc éviter l'humidité excessive qui est à l'origine
des moisissures.

Tags : articles

Les drosophiles (Drosophila melanogaster) 11/06/2009

(Drosophila melanogaster)

On les trouve chez les marchands d'insectes. Elles sont vendues par souche de culture, avec ou sans nourriture. Je ne pourrais pas vous dire le nombre d'individus par souche, mais on peut les faire reproduire avec cette nourriture. La souche coûte environ 5 ¤, ces toutes petites mouches à fruits sont très attrayantes pour les oiseaux de petite taille. La meilleure solution est d'apprendre aux oiseaux à consommer ces mouches en hiver parce que beaucoup s'en désintéressent à la belle saison quand les insectes se développent dans la nature.
A ce moment, vous pouvez mettre un petit pourrissoir à fruits couvert d'un grillage et placé à l'ombre où les drosophiles iront pondre. Vous pourrez ensuite le glisser dans la volière de votre choix lors de l'éclosion.
Pas de transport par grandes chaleurs, les commander par temps frais !

Tags : articles

La Distribution des insectes ! 10/11/2011



Un gros problème que tout bons éleveurs à rencontré par manque de temps !
Quand les oisillons arrivent, il faut être très disponible, donc la plupart
des éleveurs fabriquaient de petits appareils pour donner des distributions
automatiques d'insectes aux parents, d'ailleurs très ingénieux et futuristes,
on peut voir des répliques actuellement dans le commerce !
Donc plus la peine de bricoler, on trouve des distributeurs de nourriture pour
chien, chat et poisson qui font l'affaire comme celui-ci-dessus,
voilà son descriptif ;
" Distributeur automatique de nourriture comportant 4 compartiments.
Ce distributeur de nourriture est idéal pour donner des croquettes à votre chat
ou votre chien pendant vos vacances ou un déplacement de quelques jours.
Il est équipé de 4 compartiments faciles à nettoyer dans lesquelles on peut
mettre 500 ml d'aliments secs dans chaque. Il dispose d'options de programme:
toutes les 4, 8, 12 ou 24 heures.
Les 4 compartiments se découvrent les uns après les autres grâce à
un couvercle tournant et au minuteur de 24 heures qui permet une ouverture
décalée des écuelles à l'expiration du temps réglé. Les 4 repas sont programmables
individuellement. C'est à vous de déclencher le couvercle en ayant réglé
à l'avance la minuterie aux heures de repas que vous souhaitez.
Très facile à utiliser, fonctionne avec des piles fournies avec. . "

En général les éleveurs d'insectivores font des distributions toutes les trois
à quatre heures, tranches horaires (programmables) qui rentre dans la plupart
de ces appareils, bien sûr les installer à l'abri des intempéries et du soleil surtout !
et bien choisir le modèle pour qu'il n'y ai pas d'échappatoires pour
nos chères petits insectes et que la distribution s'écoule bien surtout, certains
de ces appareils ont une trappe pour faire descendre l'alimentation,
comme pour l'exemple de grillons il ne descendraient surement pas,
je pense que l'appareil ci-dessus est le plus apte à notre mode de distribution
sans trop de pertes avec des piles rechargeables pour des changement fréquents,
et ne pas se retrouver avec un appareil qui ne fonctionne plus en pleine journée !
- À essayer ! -

Tags : insectes

- SONDAGE - 14/08/2010


- Merci à tout ceux qui prennent une seconde pour ce sondage -

On pourra voir les plus courant en élevage et faire une petite rectif.
sur les insectes incriminés,
dommage que l'on ne sache pas non plus si c'est un éleveur d'insectivores ou de granivores,
il aurait fallut que je fasse deux sondages.

RAPPEL: on ne peut cocher qu'une case (petit logiciel) et faire qu'un seul vote !

Tags : insectes

Les insectes indigènes 11/06/2009

Appariel nocturne

Pour les insectes indigènes de nombreux pièges et astuces existent, je vais passer en revue ceux que j'utilise.
Dans la série des pièges à récolter les insectes, l'un d'eux est intéressant. Seulement vendu à Épinal, ce piège nocturne permet d'attirer les insectes avec deux néons aux U.V. Ensuite un ventilateur les aspire dans un tiroir. Cet appareil marche très bien mais il faut une température nocturne supérieure à 20° C pour qu'il y ait un nombre conséquent d'insectes capturés. Attention, en fin de saison quand les frelons commencent à nicher, ils se promènent la nuit et beaucoup rentent dans ce piège. Il est préférable de ne pas l'utiliser à cette époque.
Épuisette à sauterelles : de nombreux éleveurs en ont fabriqué. Il suffit de faire un cadre de 0,5 m x 1,20 m sur lequel on fixe l'épuisette d'environ 2 m. Pour ma part, j'ai utilisé du tulle, mais il faut faire attention de ne pas l'accrocher parce que c'est très fragile. Certains mettent un film en plastique sur la fin de l'épuisette pour que les insectes se regroupent dans le fond. Vous pouvez utiliser toutes sortes de méthodes pour la traîner. Les années où il y a des sauterelles on peut en ramasser environ 500 g en une demi-heure selon les régions.
Les petits pièges à guêpes en plastique que tout le mode connaît sont utilisés en début de saison quand les premières chaleurs arrivent. Je mets du sirop, un peu de vin et un peu d'eau. Il faut seulement en mettre dans les pieds des pièges ou alors pas plus d'un millimètre selon les pièges pour que les insectes ne se noient pas et l'on capture de nombreuses teignes (papillons), la nuit. Ensuite viennent les drosophiles : dans une journée on peut prendre la quantité d'une souche. De nombreux autres insectes viennent aussi et, quand arrive l'époque des guêpes et des frelons, je range mes pièges pour l'année suivante.

Tags : insectes